BETTINA MONTAVON

PHOTOGRAPHE INDÉPENDANTE ET ARTISTE

Après des études de Lettres à Genève, Bettina Montavon se met à écrire avec la lumière. La photographie deviendra son moyen d’expression.

C’est par le biais de la danse qu’elle entre en photographie et décide par la suite de poursuivre sa recherche photographique dans l’espace de son studio photo.

Pour elle, la photographie, c’est une rencontre ponctuelle, c’est un lien que l’on tisse, une nécessité qui vibre, une trace qui perdure, une fiction qui s’anime, une réflexion qui illumine, une histoire unique de 1/60 de seconde parfois plus, parfois moins, une photographie, c’est une émotion qui perdure et que l’on souhaite transmettre.

Ce sont les visages, les corps et les animaux qui l’interpellent et ce sont les traces, les liens et les effacements qui animent sa recherche photographique.

       Expositions

  • Facettes découpées, Galerie d’un week-end, Payerne, 1989
  • Les dessous d’un cirque, Galerie Europa, Genève, 1993
  • La tête dans les étoiles, Exposition collective, Galerie Maya Guidi, Genève/Carouge, 2000
  • L’un et l’autre ou les émotions fugitives d’un regard, Galerie Marianne Brand, Carouge /Genève, 2001
  • L’enfermement, série – sur les animaux dans les refuges – sélectionnée et exposée dans la section Free au swiss photo award, Zurich, 2012 

        Média

  • Reportage photographique sur une famille de réfugiés ukrainiens en Suisse. Revue de photos portant sur l’actualité « Ukrainia II, GOOD HEIDI production, 2023

BETTINA MONTAVON

Bettina Montavon’s journey into photography, inspired by her background in literature and her experiences in dance, is a fascinating exploration of the human condition through light and imagery. Her approach seems to focus on the profound connections between subjects and their environment, captured in the transient moments of a photograph.

Her studio becomes a space of exploration, where she delves into the essence of her subjects, whether they be human faces and bodies or the animate expressions of animals. But it’s not just the subjects themselves that captivate her; it’s the traces they leave behind, the connections they form, and the erasures that mark their existence. These elements animate her photographic quest, leading to images that are not merely snapshots but stories frozen in time.

In her view, a photograph is not just a mechanical reproduction of reality but a unique encounter, a bond forged between the subject and the photographer. Each image is a necessity that vibrates with emotion, a trace that endures beyond the moment it captures. It’s a fiction that comes to life, a reflection that illuminates deeper truths, and a story told in the fraction of a second. Bettina Montavon seeks to convey these enduring emotions through her work, to transmit the essence of those fleeting moments to her audience.

        Exhibitions

  • Facettes découpées, Galerie d’un week-end, Payerne, 1989
  • Les dessous d’un cirque, Galerie Europa, Genève, 1993
  • La tête dans les étoiles, Exposition collective, Galerie Maya Guidi, Genève/Carouge, 2000
  • L’un et l’autre ou les émotions fugitives d’un regard, Galerie Marianne Brand, Carouge /Genève, 2001
  • L’enfermement, série – sur les animaux dans les refuges – sélectionnée et exposée dans la section Free au swiss photo award, Zurich, 2012

          Media

  • Reportage photographique sur une famille de réfugiés ukrainiens en Suisse. Revue de photos portant sur l’actualité « Ukrainia II, GOOD HEIDI production, 2023